La treille

Tapisserie d’Aubusson tissée dans les ateliers Andraud.
Avec son bolduc.
Circa 1960.

Claude Bleynie découvre la tapisserie avec Jean Picart le Doux en 1952. Il expose alors à la galerie La Demeure (dès 1958) et participe aux principales expositions consacrées à l’art mural. Son oeuvre tissée représente plus de 300 cartons, principalement édités par les ateliers Andraud. Bleynie, dans une veine plus abstraite (que l’on retrouve parfois aussi en tapisserie), a notamment dessiné des cartons de tapis destinés à l’appartement grand luxe “Ile de France” du paquebot “France”.

Carton mi-naturaliste (la vigne, les grappes,….), mi-onirique (les oiseaux, le fond géométrique,….) caractéristique de l’univers de Bleynie.