[wpf-filters id=2]

Galerie

  |    |  Les nouveautés, Toutes les tapisseries  |  Jean-René SAUTOUR-GAILLARD

Jean-René SAUTOUR-GAILLARD

En son rêve replié

 

Tapisserie d’Aubusson tissée par l’atelier Legoueix.
Bolduc signé de l’artiste, n°1/1.
1977.

 

Elève de Wogensky à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués, Sautour-Gaillard voit son premier carton tissé en 1971 par l’atelier Legoueix (une collaboration qui ne s’est pas démentie par la suite), et il multiplie ensuite les projets monumentaux, dont le plus spectaculaire est “Pour un certain idéal”, tenture de 17 tapisseries sur le thème de l’olympisme (conservée au Musée de l’Olympisme de Lausanne). D’ abord proche de l’abstraction lyrique, l’artiste réalise dans les années 90 des cartons à base d’assemblages de motifs décoratifs, de textures et de figures, apparemment superposés et comme unifiés dans le tissage.

 

Tout au long de sa carrière, Sautour-Gaillard a fait tisser des petits modèles qu’il a intitulé « tapisseries-objets ». Si elles reprennent les styles successifs de l’artiste, elles s’en distinguent (hormis leurs dimensions) par le montage de la chaîne sur un support de bois qui les rigidifie ; même « objets », ces tapisseries se veulent murales.

 

Bibliographie :
D. Cavelier, Jean-René Sautour-Gaillard, la déchirure, Lelivredart, 2013, reproduite p.162